La Monnaie de Paris dévoile la collection de pièces « JO Paris 2024 »

La Monnaie de Paris dévoile la collection de pièces « JO Paris 2024 »

Le 21 septembre dernier, la Monnaie de Paris a dévoilé les pièces de monnaies frappées en l’honneur des Jeux Olympiques qui se dérouleront à Paris en 2024. Pour la première fois depuis longtemps, l’univers du sport et ses valeurs seront représentés au travers d’une collection de monnaies et de médaillons.

La collection JO Paris 2024 comprend deux pièces de formes hexagonale, une pièce de 2€ et un médaillon. Découvrez les différentes créations de la Monnaie de Paris.

Les monnaies hexagonales (or et argent)

La Monnaie de Paris lance deux pièces de monnaie de forme hexagonale à l’effigie des JO de 2024. La face de ces monnaies représente Marianne en pleine course avec la tour Eiffel en arrière plan, l’un des plus grands symboles de la France. 

Il existe deux versions de cette pièce, une en argent à la valeur faciale de 10 euros (tirée à 100 000 exemplaires) et une seconde en or, à la valeur faciale de 250 euros (tirée à 15 000 exemplaires). 

La pièce de 2€ commémorative

La plus ancienne institution française a dévoilé d’autres pièces de la collection Paris 2024 comme des pièces de deux euros. Le motif des pièces représentera, lui aussi, Marianne en pleine course. 

Il existe deux versions de la pièce; une pièce de 2€ Paris 2024 version brillant universel (tirée à 100 000 exemplaires renouvelables) et une pièce de 2€ Paris 2024 version belle épreuve (tirée à 10 000 exemplaires)

Le médaillon Paris 2024

La Monnaie de Paris à également dévoilé l’émission d’un médaillon colorisé représentant l’emblème des Jeux Olympiques de Paris 2024. Les médaillons seront disponibles au prix de 9,50€ et seront tirés à 50 000 exemplaires pour la version olympique et 15 000 exemplaire pour la version paralympique.

La passation des Jeux Olympiques entre Tokyo et Paris

Une collection a également été conçue afin de célébrer la passation des Jeux Olympiques entre Tokyo et Paris. 

sources: numismag.com actu.fr

Découvrez aussi:
Nouveau look pour les pièces de 1 & 2 euros françaises en 2022

Nouveau look pour les pièces de 1 & 2 euros françaises en 2022

À l’occasion des 20 ans de l’euro en 2022, les faces des pièces de 1 et 2 euros françaises changent de look.

En effet, le 26 juillet dernier le Conseil Européen a approuvé la demande de la France pour la modification du design des faces des pièces de 1 et 2 euros françaises.

Conformément à la réglementation de l’Union Européenne, les pays ayant adopté l’euro en 2002 ont la possibilité de modifier partiellement ou intégralement les motifs de leurs séries de monnaies. Cela concerne les pièces qui sont destinées à la circulation et qui ont cours légal dans l’ensemble de la zone euro.

Le principe de l’unanimité communautaire est appliqué et la modification du design partiel ou total des pièces d’euros ne peut être effectuée qu’avec l’approbation de tout les États Membres de la zone euro. Si aucun des états ne s’opposent au nouveau motif, la monnaie est automatiquement agrée et pourra être mise en circulation.

Cette année la France a effectué une demande afin de modifier la face des pièces de 1 et 2 euros françaises, et celle-ci vient d’être validée par le Conseil Européen. Changement longuement attendu par la Monnaie de Paris qui réfléchissait à ce projet depuis plus de 5 ans.

En juin dernier, le président de la république Emmanuel Macron, le directeur et le graveur général de la Monnaie de Paris se sont rencontrés à l’occasion d’une réunion portant sur l’avenir de la monnaie métallique supervisée par le ministre de l’économie et le secrétaire d’état aux affaires européennes. 

À l’issu de la rencontre, le choix du nouveau motif des faces des pièces de 1 et 2 euros françaises s’est porté sur l’une des deux options présentées à la présidence. Le projet qui à été retenu sera officiellement présenté au public durant le mois d’octobre prochain et la date d’émission officielle des pièces prévue pour le 1er janvier 2022.

sources: numismag.com

Découvrez aussi:

La signature de Christine LAGARDE sera sur les nouveaux billets en euros

La signature de Christine LAGARDE sera sur les nouveaux billets en euros

Le 27 novembre 2019, la présidente de la Banque Centrale européenne apposait sa signature sur un billet de 20 euros agrandi. Sa signature apparaîtra ainsi à partir de 2020 sur tous les nouveaux billets en euro

Christine Lagarde, qui décrit l’euro comme étant le symbole le plus tangible de l’intégration européenne, a succédé à Mario Draghi, dont la signature figure actuellement sur la plupart des billets de banque. 

La Présidente de la Banque centrale européenne avait officiellement donné la signature qui figurera sur les billets en euros quelques semaines après son entrée en fonction. C’était lors d’une petite cérémonie au siège de l’institution, à Francfort. 

Lors de la cérémonie, Lagarde avait rappelé l’importance des billets de banque dans l’Union. Ceux-ci sont notamment utilisés dans 79 % des transactions dans l’UE. Et ce, malgré la popularité croissante des paiements électroniques. Ils représentent en outre plus de la moitié du volume de transactions dans le plus grand bloc commercial du monde.

Elle avait aussi rappelé que 23 milliards de billets sont en circulation, représentant une valeur de 1 260 milliards d’euros. Un tiers de ces billets circule hors de l’Union européenne.

Une tradition à la BCE

Tous les billets de banque européens portent la signature du Président de la BCE en fonction. Actuellement, la plupart des billets portent la signature de Draghi. 

Les premières coupures, émises à partir de janvier 2002, portaient la signature du néerlandais Wim Duisenberg, qui a été le premier président de la Banque centrale européenne.

La deuxième génération de billets portait la signature de Jean-Claude Trichet, à partir de novembre 2003. Il s’en est suivi l’émission de billets portant la signature de Mario Draghi, à partir de mars 2012. 

Tous ces billets circulent encore et ont toujours cours légal.

Les nouveaux billets, portant la signature de Christine Lagarde, sont attendus à partir de mars 2020. Puisque c’est à la même période, en 2012, que les billets portant la signature de

Draghi entraient en circulation.
Découvrez les monnaies d’Europe sur Numiscollection.

Fin imminente des pièces de 1 et 2 centimes d’euros

Fin imminente des pièces de 1 et 2 centimes d’euros

Le retrait des pièces de 1 et 2 centimes d’euros revient à la table des discussions de la Commission européenne, sous la présidence d’Ursula Von der Leyen. Cela rentre dans le cadre des nouvelles mesures initiées par la nouvelle présidente, qui pourrait officialiser l’abandon de ces pièces en 2020. Ces pièces sont en effet à la source de plusieurs controverses.

La question de leur retrait avait déjà été soulevée en 2013. En cause, de leur coût de production. En effet, la valeur nominale des pièces de 1 et 2 centimes est inférieure à leur coût de production. 

« La production de pièces de 1 et 2 centimes est clairement une activité déficitaire pour la zone euro. La différence entre la valeur nominale des pièces et le prix payé par les États pour les faire s’est soldée par une perte cumulée totale estimée à 1,4 milliard d’euros depuis 2002 », avait déclaré la Commission dans un communiqué de presse. Cela représente en moyenne 12,7 millions par an. 

Des pays membres de l’Union n’émettent plus ces pièces

Les pièces de 1 et 2 centimes coûtent très cher à frapper et à transporter. Celle d’un centime coûte environ 1,65 centime. 

Sous l’ère Jean-Claude Juncker, la commission avait adopté une communication dans ce sens en décembre 2018. De nombreux États membres n’émettent en effet plus de pièces de 1 et 2 centimes d’euros. C’est le cas de l’Italie, de la Belgique, de l’Irlande, de la Hongrie et de la Finlande. 

La Belgique a notamment incité les commerçants à ne plus accepter ces pièces, car ils ne pouvaient souvent pas rendre la monnaie aux clients. Un arrêté pris le premier décembre les oblige à arrondir les prix pour les paiements en espèces.

Avec le retrait de ces pièces, la Commission européenne vise un double objectif économique :

  • La réduction du volume d’argent physique en circulation, pour favoriser le paiement électronique
  • Réduire le coût de production de ces pièces pour les États membres.

Un paradoxe pour les usagers

Pour les usagers, le statut de ces pièces est assez paradoxal. En France, un sondage de la BCE a montré que 24 % des Français n’utilisent pas ces pièces. Ils les gardent ou s’en débarrassent. Ce qui pose un problème de circulation, car la pénurie de pièces entraîne la fabrication de nouveaux exemplaires. En outre, 58 % des Français seraient favorables à la suppression des pièces de 1 et 2 centimes. 

Cependant, certains usagers sont plutôt attachés à ces pièces, le contact de l’argent physique étant important pour eux. D’autre part, elles servent à protéger le consommateur des dérives inflationnistes. Les commerçants seraient en effet tentés d’arrondir les prix des produits et services au niveau supérieur. 

Pour éviter cette éventualité, la Commission européenne prévoit de mettre en place des règles communes d’arrondi. Elle ne concerne cependant que les paiements en espèce, et ce sont les suivantes : 

  • Pour le prix d’un produit dont le centième de la décimale est égal à 0,01 ou 0,02 euro, on arrondit à 0,00 euro.
  • Si le centième est compris entre 0,03 et 0,07 euro, on arrondit à 0,05 euro.
  • Si le centième est égal à 0,08 ou 0,09 euro, on arrondit à 0,10 euro.

L’arrondi ne se fait pas sur chaque article individuellement, mais sur le montant de la facture de l’ensemble des achats.

La Commission européenne présentera une proposition législative en 2020, après avoir étudié l’impact économique de la mise en œuvre de ces règles d’arrondis. Les pièces de 1 et 2 centimes représentent près de la moitié des pièces en circulations dans la zone euro. Les pièces de 1 centime totalisent une valeur de 67 millions d’euros, tandis que les pièces de 2 centimes représentent un montant global de 564 millions d’euros.

Le retrait des pièces ne fait pas l’unanimité

La question du retrait des pièces de 1 et de 2 centimes fait débat au sein de l’Union. Certains pays se montrent circonspects à l’idée de retirer des pièces de centimes. C’est notamment le cas de l’Allemagne, où la CSU se montre réticente aux règles d’arrondi. 

En outre, le Süddeutsche Zeitung révèle qu’il y a en moyenne 175 pièces de 1 et 2 centimes dans un foyer allemand. Les Allemands les gardent bien au fond de leur portefeuille, pour d’éventuels petits achats. 
Découvrez les monnaies d’Europe sur Numiscollection.

Grace Kelly (1956-1982) – Princesse de Monaco

Grace Kelly (1956-1982) – Princesse de Monaco

Grace Patricia Kelly (1929-1982) est une actrice américaine, devenue princesse de Monaco par son mariage avec Rainier III en 1956 sous le titre de : Son Altesse Sérénissime la princesse Grace de Monaco.

 

Bio de Grace Kelly :

Grace Kelly, actrice

Née à Philadelphie.

Elle débute dans des pièces de théâtre, puis en 1950 en apparaissant dans plusieurs séries télévisées et films.

Le crime était presque parfait d'Alfred Hitchcock lance définitivement sa carrière. Le « maître du suspense » la dirige à deux autres reprises, dans Fenêtre sur cour et La Main au collet. Elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice pour Une fille de la province en 1955.

En 1956, à 27 ans, elle met fin à sa carrière d’actrice pour épouser le prince Rainier III de Monaco avec qui elle aura trois enfants : Caroline, Albert et Stéphanie.

Elle meurt le des suites d'un accident de voiture survenu la veille.

Source : wikipedia

 

La 2 Euro Grace Kelly 2007 : La Plus Rare et la plus convoitée des 2 Euros

  • Le destin tragique de la Princesse
  • Son passé d'Actrice Star américaine sont certainement en grosse partie responsable de la grande popularité de cette pièce
  • Emise en 2007 en mémoire des 25 ans de sa disparition
  • Un tirage limité : 20.001 ex

La 10 Francs 1982 : La pièce la moins chère à l'effigie de la Princesse

  • émise en 1982 juste après sa disparition
  • tirage limité : 30.000 ex
  • fabriquée en cupro-nickel-alu
  • diamètre 26 mn

Découvrez  nos billets et monnaies de Monaco sur notre boutique en ligne.

Andorre – 2018

Andorre – 2018

Pour Andorre, l’année 2018 rime avec de nouvelles pièces qui arrivent vite !

Pour la première fois, Andorre sort des pièces de collection de 5€ en argent en 10 000 exemplaires, et de 50€ en or en 3 000 exemplaires, pour les 25 ans de la Constitution d’Andorre.

A la même occasion, ce lundi 16 avril 2018 une pièce de 2 Euros commémorative est aussi sortie. Celle-ci représente un monument, dédié aux femmes et hommes d’Andorre ayant lancé la Constitution, érigé sur la place du Conseil Général aussi connu comme le Parlement d’Andorre. C’est un monument important dans l’histoire d’Andorre puisqu’il représente la volonté des citoyens andorrans, lors du référendum du 14 mars 1993, de voir la Principauté devenir un Etat de droit démocratique et social. Cette décision est retranscrite dans le 1er article de la Constitution Andorrane. Cette pièce présente aussi la devise de la Principauté « VIRTVS VNITA FORTIOR » puis tout autour du monument on peut lire « 25e ANIVERSARI DE LA CONSTITUCIO  1993-2018 » et « ANDORRA ».