Les dernières émissions du monde: Népal et Costa Rica

Les dernières émissions du monde: Népal et Costa Rica

La Nepal Rastra Bank émet un nouveau billet de 1 000 Rupees

Le 22 juillet dernier, la Nepal Rastra Bank a mit en circulation une nouvelle version du billet de 1 000 Rupees qui comporte une photo de l’Himalaya sur son recto et une photo d’éléphants jumeaux sur son verso. Il est daté de 2019 et représente les éléphants asiatiques Ram et Lakshman, nés entre 2008 et 2009 dans la ville de Chitwan. Les nouveaux billets conserveront la même taille et la même couleur que l’ancienne version. 

La décision de modifier le design du billet est survenue après que l’éléphant représenté sur l’ancien billet de 1 000 Rupees ait été identifié comme étant un éléphant africain. Le nouveau design du billet à été finalisé en 2012 mais il aura fallu huit ans à la banque centrale avant d’implémenter cette décision et de mettre en circulation les billets.

Le Costa Rica annonce l’émission de billets 2 000, 5 000 et 20 000 colones en polymère

La Banque Centrale du Costa Rica émettra dans quelques semaines de nouveaux billets de 2 000, 5 000 et 20 000 colones en polymère, matière recyclable similaire au plastique.

Marvin Alvarado, trésorier de la Banque Centrale du Costa Rica, déclare qu’il s’agit d’une actualisation afin de renforcer la sécurité des billets, ceux-ci intégreront de meilleurs mécanismes de vérification afin d’éviter leur falsification.

Nouveaux billets de 2 000, 5 000 et 20 000 colones en polymère
(source: qcostarica.com)

Les nouveaux billets conserveront leur couleur, leur taille ainsi que les personnages qui y sont représentés mais comporteront de petites modifications au niveau du design. Le billet de 10 000 colones sera mit en circulation plus tard.

Sources: onlinekhabar.com mriguide.com monumental.co.cr numismaticodigital.com qcostarica.com

L’animal qui apparait sur le nouveau billet de 200 Reais brésilien

L’animal qui apparait sur le nouveau billet de 200 Reais brésilien

L’animal qui apparait sur le nouveau billet de 200 Reais brésiliens n’est en réalité pas un loup. 

L’animal représenté sur les nouveaux billets de 200 Reais brésilien n’est pas ce que l’on croit. En effet, contrairement à ce que son nom laisse entendre le loup à crinière (Chrysocyon brachyurus) n’est pas un loup. Bien que ressemblant à un chien ou un grand renard, le loup à crinière forme sa propre espèce et est génétiquement distinct de tout les autres canidés. Il est le seul représentant de son genre et son plus proche parent est le chien des buissons, un autre canidé peu connu d’Amérique du Sud.

Il est le plus grand canidé indigène d’Amérique du Sud et se distingue de ses compères canins de part son pelage doré et son allure particulière: il peut mesurer jusqu’à  1 m de hauteur et son poids peut atteindre jusqu’à 23 kg. C’est une espèce omnivore qui se nourrit de fruits en importante quantité; son plat préféré est la « pomme du loup » à qui il a même donné son nom. Il se nourrit également d’oiseaux, d’insectes, petits mammifères et reptiles. 

Loup à crinière

C’est une espèce en risque d’extinction, avec seulement 17 000 loups à crinières adultes répartis dans toute l’Amérique du Sud. Il peut être observé principalement au Brésil et en Uruguay dans les zones de végétation ouverte (champs et savanes).

Leur population s’est considérablement réduite, principalement à cause de la déforestation, de la chasse ainsi que de l’expansion de l’agriculture (notamment du aux attaques occasionnelles des loups à crinière sur les animaux domestiques). C’est une espèce en déclin qui fait l’objet d’un plan d’action national dont l’objectif est leur conservation. 

Source: oeco.org.br