Histoire de la Nouvelle-Zélande

Les Maoris sont les premiers à arriver en Nouvelle-Zélande, de leur voyage depuis Hawaiki (il y a environ 1000 ans), ils fondent une société tribale florissante qui prospère pendant des centaines d’années.

Point culture :

 Maui était un demi Dieu de la mythologie Polynésienne et est connu pour avoir pêché l’île de la Nouvelle Zélande. Voici le récit du mythe : Ses 4 frères, qui le détestaient, voulaient l’abandonner lors de leur partie de pêche. Maui ayant tout entendu, prépare un hameçon à partir d’un os ancestral magique. La nuit il se cache sous les planches du canoé de ses frères et lorsque les frères sont assez loin de la terre ferme, Maui sort de sa cachette et lance son hameçon en chantant des incantations puissantes. Ne faisant que s’enfoncer dans la mer, le hameçon se bloqua et Maui essaya de remonter ce qui bloquait le hameçon, avec l’aide de ses frères. Lorsque le poisson sortit de l’eau , Maui essaya de prévenir ses frères qu’avant de découper le gros poisson il devait calmer le Dieu de la mer. Mais, très impatients, ses frères commencèrent à le découper et ces pièces deviendront les valais, les montagnes, les lacs et les côtes de l’île du Nord.

Maui, élevé et protégé par les dieux des océans, est très connu pour avoir pêché les îles qui forment la Nouvelle Zélande aujourd’hui.

La Légende de la Nouvelle Zélande

L’Hollandais Abel Tasman est le premier Européen à voir le pays en 1642 mais ce sont les Britanniques qui intègrent la Nouvelle Zélande dans leur empire grâce à James Cool en 1769. En 1840 un accord entre la Couronne Britannique et les Maoris, le Traité de Waitangi établit la loi britannique en Nouvelle Zélande et garantit l’autorité des Maoris sur leurs terres et leur culture. En 1860 une guerre civile éclate entre le Gouvernement Britannique et Maoris et dure pendant 4 ans, jusqu’en 1864, les Maoris perdent du territoire. En 1865, la capitale est transférée d’Auckland à Wellington. La Nouvelle Zélande est le premier pays à donner le droit de vote aux femmes, en 1893. C’est un pays pionnier du droit pour les femmes. En 1907, le pays intègre le Commonwealth guidé par leurs colonisateurs. Les deux Guerres Mondiales ont entraîné une augmentation de la population Néo-Zélandaise et ainsi une immigration importante. La population est donc métissée. En 1961, le pays décide d’abolir la peine de mort. En 1931, le Statut de Westminster est adopté et les « Dominations » appartenant au Royaume Uni sont désormais considérés comme États indépendants.

Malgré son indépendance, la Nouvelle Zélande entretient toujours des relations avec le Royaume Uni aujourd’hui.

Point Géographie

Isolés du reste du monde, les Néo-Zélandais font tout de même partis du continent Océanien et la Nouvelle Zélande se situe à 2000 km au Sud-Est de l’Australie.

La Nouvelle Zélande se divise en deux îles principales : – L’Île Nord : C’est la plus petite et la plus découpée des deux. Elle est surtout composée de volcans et plages. – L’Île Sud : C’est la plus grande et celle qui possède le massif montagneux appelé la chaîne des Alpes du Sud.

La Nouvelle Zélande abritait le plus grand oiseau du monde, le Moa. Les Maoris les chassaient beaucoup et mangeaient leurs oeufs, ainsi la race disparaîtra au XIIIe siècle.   Cette espèce originaire de Nouvelle Zélande laissera ensuite la place au Kiwi, un oiseau incapable de voler, qui deviendra l’emblème national aujourd’hui en voie de disparition.

Point numismatique

Avant l’arrivée du dollar néo-zélandais, la monnaie de la Nouvelle-Zélande était la livre néo-zélandaise, différente de la livre sterling depuis 1933.

Le changement au système monétaire décimal pour remplacer la livre de la Nouvelle-Zélande avait été proposé dans le pays depuis les années trente, mais il était dans les années cinquante lorsque les projets ont été mis en œuvre.

En 1957, le gouvernement a créé un comité pour enquêter sur la monnaie décimale et, par conséquent, en 1963, le gouvernement a décidé de décimaliser la monnaie de la Nouvelle-Zélande. La loi de monnaie décimale a été adoptée en 1964, la date de transition fixée pour le 10 juillet 1967. En outre, d’autres noms pour la monnaie, comme kiwi ou zèle ont été proposés pour éviter toute confusion avec le mot dollar, généralement associé avec le dollar des États unis.

Enfin, le mot dollar a été choisi pour désigner la monnaie de ce pays. Le 10 juillet 1967, le dollar néo-zélandais a été introduit pour remplacer la livre de Nouvelle-Zélande, au taux de change d’une livre pour deux dollars. Environ 27 millions de billets ont été imprimés et 165 millions de pièces ont été frappées.

L’oeil expert

BILLETS

  • Pour les billets récents,
  • Pour les billets anciens,

pour collectionner, nous vous conseillons :

Le catalogue Standard du World Paper Money, 1368-1960, reste la référence la plus complète dans son genre sur le marché. Avec les informations et données de plus de 75 contributeurs et de salles d’enchères du monde entier, la 15e édition de ce catalogue prouve encore qu’il est la meilleure source de listing, d’évaluation et d’identification de la valeur de tous les billets de banque du monde. Présentant environ 600 ans de billets de banque provenant de plus de 230 autorités de délivrance mondiales, ce catalogue inclut :

  • 27 500 variétés de billets de banque avec leurs valeurs en 3 grades de préservation
  • Plus de 12 000 images pour faciliter l’identification
  • Des tableaux faciles à suivre pour simplifier un catalogage rapide
  • Les évaluations actuelles et complètement approuvées par plus de 75 contributeurs et salles d’enchères

Grand en taille et en étendue, le WPM fournit tout ce dont vous avez besoin pour identifier et évaluer correctement vos billets de banque du monde entier sur le marché grandissant d’aujourd’hui.

Retrouvez tous nos billets et pièces de Nouvelle Zélande sur notre boutique en ligne.