Histoire de l’Australie

C’est en 1606 que fut aperçu et identifié le territoire Australien par l’explorateur néerlandais Willem Jansz. En 1607, Luis Vaez de Torres, un espagnol, explora aussi ces nouvelles terres, puis vint le tour d’Abel Tasman, de même néerlandais, en 1642. Mais ce n’est qu’en 1688 que William Dampier, un britannique, occupa réellement la côte ouest du pays. Puis en 1770 James Cook (lien vers billets) prend possession de deux tiers de l’île pour son pays, la Grande-Bretagne.
Point culture :

« En réalité ils sont bien plus heureux que nous, les Européens… Ils vivent dans la tranquillité qui n’est pas troublée par l’inégalité de la condition. La terre et la mer leur fournissent toutes les choses nécessaires pour vivre… Ils vivent dans un climat agréable et ont un air très sain… ils n’ont aucune abondance. »

James Cook – A propos du peuple australien (aborigènes).

Devenue une colonie britannique à la fin du 18e siècle, les colons installèrent un système de médiation entre eux et les colons pour pouvoir vivre en harmonie ensemble. Mais, suite à cette colonisation, les populations Australiennes se dégradèrent en raison des maladies européennes, de l’expansion coloniale et de l’alcool. Ce déclin engendra des résistants militants comme par exemple Pemulwuy qui, en 1790, tua un colon qu’il accusait d’avoir abattu des Aborigènes. Ce meurtre entraîna une multitude d’attaques envers les colons, puis en 1802 il est finalement arrêté et exécuté.

En 1850, la population connait un pic et en 1888 l’Australie compte désormais 3 millions d’habitants. Le peuplement se fait très rapidement suite à la découverte de champs aurifères et l’arrivée de migrants dont une grande partie asiatique. Cette immigration suscite des tensions et donc engendre du racisme.

Au cours du 19e siècle les colonies australiennes marquent de plus en plus leur besoin d’indépendance contre la puissance britannique. Le 1er janvier 1901 l’indépendance est proclamée et le Commonwealth d’Australie née, dont la capitale est Melbourne jusqu’en 1927. L’une des premières lois votées sera le Immigration Restriction Act qui entre dans le cadre de la politique de « L’Australie blanche » qui a pour but de préserver l’origine anglaise du pays en interdisant l’immigration non anglophone. Cette politique pris fin dans les années 1950.

La Seconde Guerre Mondiale permet aux autorités australiennes de remarquer que le pays est loin d’être assez peuplé et qu’il manque cruellement de main d’œuvre. Ainsi, le pays accueille désormais les victimes des conflits liés à la Guerre Froide et les réfugiés d’une multitude de pays dans des situations politiques et économiques compliquées. En 70 ans, le pays s’éloigne donc de cette image « d’Australie Blanche ».

L’Australie est donc aujourd’hui devenu un pays renforcé par le multiculturalisme et s’efforce d’entretenir une économie de plus en plus importante grâce à ses liens puissants avec l’Asie.

Point Géographie

L’Australie est un pays immense (le 6e plus grand du monde) qui de par sa superficie recouvre presque entièrement le continent de l’Océanie et s’étend même jusque dans les îles des océans Pacifique et Indien comme la plus connue : la Tasmanie. C’est donc une très grande île peu peuplée, seulement environ 22 millions d’habitants.

Assumant leur isolation en se décrivant comme peuple « down under » qui signifie « en bas, en dessous », les Australiens vivent en harmonie avec une faune très dense et très diversifiée. Et la liste est longue : Kangourou, Koala, Ornithorynque, Requins, Dingos, Moutons, Diable de Tasmanie… La question de la capitale du pays fut discutée jusqu’en 1913, quand Canberra, capitale aujourd’hui, reçut son nom officiel. Les Australiens n’arrivaient pas à décider entre Melbourne et Sydney pendant plusieurs années bien que Melbourne fût la capitale du Commonwealth jusqu’en 1927, année qui marque l’inauguration du Parlement à Canberra. L’Australie est bordée par les océans pacifique et indien, et certains disent aussi austral. Elle est voisine de plusieurs pays comme la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle Calédonie, la Papouasie Nouvelle Guinée et l’Indonésie. Elle est divisée en plusieurs états notamment l’Australie Méridionale, l’Australie Occidentale, Queensland, Victoria, la Tasmanie et les Nouvelles Galles du Sud. Le pays renvoie une image de grandeur et de surpeuplement, ce qui est en partie vraie avec une superficie de 7 686 850 km² mais pourtant ce ne sont que les côtes littorales qui sont habitées. Ainsi, l’étendue de l’île se ressent surtout grâce à la zone aride qui occupe la majorité du territoire. En effet, l’Australie est composée à 18 % de déserts ce qui en fait un pays et un continent aride. (1 371 000 km²)

Point numismatique

Découvrons désormais l’histoire de la monnaie australienne. Les premiers billets Australiens ont été imprimés il y a plus d’un siècle. C’est en 1851, après la découverte d’or, que les banques australiennes se développèrent. Puis en 1910, le « Australian Notes Act » est approuvé ce qui donne la responsabilité de l’émission des billets au Trésor National.

Jusqu’en 1966, la monnaie utilisée était la livre australienne. En 1965, le premier Ministre décide de mettre en place une nouvelle monnaie officielle. Après avoir discuté plusieurs noms comme The Royal, The Austral… en février 1966, l’Australie adopte le dollar australien qui sera surnommé « Aussie » (Emission de 1$,2$,10$ et 20$) Puis en 1967, la Reserve Bank of Australia émet des billets de 5$ pour ensuite émettre des billets de 10$ en polymère en janvier 1988. Le polymère servait à éviter les falsifications qui étaient de plus en plus fréquentes à l’époque. Quelques années plus tard, une nouvelle série de billets fut émise (1992-1996).

L’oeil expert

BILLETS

  • Pour les billets récents, nous vous conseillons de les acheter en belle qualité, si possible neuf.
  • Pour les billets anciens, notamment avec le portrait de George V, nous vous recommandons de les mettre en collection, étant très rares. De même que ceux des années 1910 à 1950.

PIECES DE MONNAIE

    • Pour les monnaies récentes, nous vous conseillons de les acheter en belle qualité c’est-à-dire SPL à FDC.
    • Pour les pièces anciennes, il est important de mettre en collection toutes les monnaies représentant les anciens rois et reines d’Australie : George III, George IV, George V, George VI, Edouard VII et Victoria, ainsi que les jetons (Token) et émissions privées.

pour collectionner, nous vous conseillons :

Le catalogue Standard du World Paper Money, 1368-1960, reste la référence la plus complète dans son genre sur le marché. Avec les informations et données de plus de 75 contributeurs et de salles d’enchères du monde entier, la 15e édition de ce catalogue prouve encore qu’il est la meilleure source de listing, d’évaluation et d’identification de la valeur de tous les billets de banque du monde. Présentant environ 600 ans de billets de banque provenant de plus de 230 autorités de délivrance mondiales, ce catalogue inclut :

  • 27 500 variétés de billets de banque avec leurs valeurs en 3 grades de préservation
  • Plus de 12 000 images pour faciliter l’identification
  • Des tableaux faciles à suivre pour simplifier un catalogage rapide
  • Les évaluations actuelles et complètement approuvées par plus de 75 contributeurs et salles d’enchères

Grand en taille et en étendue, le WPM fournit tout ce dont vous avez besoin pour identifier et évaluer correctement vos billets de banque du monde entier sur le marché grandissant d’aujourd’hui.

Retrouvez tous nos billets et pièces d’Australie sur notre boutique en ligne.