Le Botswana émet un nouveau billet, à l’effigie de son président actuel : Mokgweetsi Masisi

Cela fait presque deux mois maintenant que les Botswanais, habitants du pays d’Afrique australe, voient le portrait de leur président Mokgweetsi Masisi, qui est à la fois chef d’Etat et du gouvernement, figurer sur leurs billets de 10 Pula. 

Ainsi, il n’y a plus aucun doute, Mokgweetsi Masisi fait bel et bien partie de l’identité nationale. Il faut dire que l’ascension politique du président démocrate a débuté il y a de nombreuses années déjà. D’abord député, puis ministre à plusieurs reprises avant d’être vice-président et de finalement atteindre la tête de la République en 2019, année où il gagne les élections législatives et entame son mandat présidentiel de cinq ans, MokgWeetsi Masisi tient à son pays et entend bien le faire comprendre.

Aussi, afin de représenter le pouvoir en place de la manière la plus totale, le billet est également orné des signatures du ministre des Finances et du développement économique Dr Thapelo Matsheka et du gouverneur Moses Pelaelo.

De ce changement, une question majeure ressort : qu’est ce que représente la monnaie pour ce pays ? Certes, l’argent en espèce fait partie de l’identité d’une nation. Toutefois, cette valeur est-elle aussi forte dans tous les pays ? Du moins, l’est-elle de la même manière, avec les mêmes significations ? Autrement dit, quel rapport à la monnaie les pays inégalitaires comme le Botswana ont-ils ? 

Mokgweetsi Masisi préside l’un des pays les plus inégalitaires du monde, ce qui signifie qu’il n’est pas certain que l’intégralité des citoyens aient l’opportunité de tenir un de ces nouveaux billets dans leur main. Par ailleurs, ce sont ces inégalités, précisément, qui ont incité l’homme au pouvoir à se présenter, et à fonder sa politique sur la lutte contre la corruption et sur l’aide aux petites entreprises. Voici donc deux axes complémentaires, qui, a priori, visent le contrôle de la forte croissance du pays et la réduction du fossé qui se creuse entre les plus riches et les plus démunis. 

Toutefois, certains Botswanais ne croient pas un mot de ce que prétend entreprendre leur président. Selon eux, ce changement n’est autre qu’une façade érigée dans le but de faire bonne figure et le président ne se soucierait pas des problèmes inhérents au pays.

Mokgweetsi Masisi a donc beau faire de son visage un emblème du pays, les accusations le rattrapent, notamment contre ses tendances autoritaires qui s’avèrent absolument contraires à la démocratie qu’il prétend pourtant défendre.

Peu importe pour le président en fonction depuis trois ans maintenant qui entend mener sa politique malgré les opposants, et redorer son image en la diffusant sur la monnaie nationale et en exposant le nouveau billet dans différents lieux publics comme les centres commerciaux, espaces très fréquentés et idéaux pour familiariser les citoyens à ce changement.

sources: mriguide.com bankofbotswana.bw banknotenews.com

Découvrez aussi:

Equipe de Rédaction Numiscollection

Equipe de Rédaction Numiscollection

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to top