Tadeusz Kościuszko (1746-1817) est un officier polonais qui participa à la guerre d’indépendance des États-Unis et organise une insurrection contre la domination russe et prussienne en 1794. Il est aujourd’hui considéré comme un héros national en Pologne, en Biélorussie, en Lituanie et aux États-Unis.

Né dans la République des Deux Nations (Biélorussie actuelle) dans une famille de l’aristocratie polonaise, il est diplômé de l’académie militaire de Varsovie en 1766.

Il s’installe en France au début du soulèvement de la confédération de Bar pour poursuivre ses études et revient en Pologne en 1774, deux ans après le premier partage. Sans argent ou perspectives d’avenir, il retourne en France, puis se rend aux États-Unis après avoir appris le début de la guerre d’indépendance. Rejoignant l’armée continentale avec le grade de colonel, il participe à la bataille de Saratoga et aide à la construction des défenses du fort de West Point. En reconnaissance de ses services, il est promu brigadier-général par le Congrès continental.

Après son retour en Pologne en 1784, Kościuszko tente sans grand succès d’administrer la propriété familiale avant d’entrer dans l’armée de Pologne-Lituanie. Ses succès militaires durant la guerre russo-polonaise de 1792 n’empêchent pas le deuxième partage de la Pologne. Il organise un soulèvement deux ans plus tard. Kościuszko est capturé à la bataille de Maciejowice. Cette défaite entraîne le troisième partage de la Pologne et met fin à son existence en tant qu’État indépendant.

Gracié par le tsar Paul Ier de Russie, Kościuszko retourne deux ans aux États-Unis où il retrouve son ami Thomas Jefferson. Puis il s’installe en France. Toujours dévoué à la cause polonaise, il est déçu par Napoléon et la création du duché de Varsovie sous influence française. De même, il qualifie de « plaisanterie » le royaume de Pologne créé par le tsar Alexandre Ier en 1815. Kościuszko meurt en Suisse des complications liées à une chute de cheval en 1817. Son corps est inhumé dans la cathédrale du Wawel à Cracovie l’année suivante.

Source : wikipedia

 

Coté Numismatique : La Pologne lui rendra hommage dès 1919

Découvrez les billets à l’effigie de Tadeusz Kościuszko sur notre boutique.