Histoire des États-Unis

Les Premiers Habitants de l’Amérique :

Bien avant Jésus Christ, des peuples amérindiens arrivent sur les terres américaines et malgré leurs habitudes nomades, ils s’y installent. Ces peuples étaient bien différents des américains actuels, animistes, ils croyaient aux forces de la nature et vénéraient un Dieu créateur appelé le Grand Esprit. En Alaska le climat empêche les Amérindiens de s’installer et de cultiver les terres. On estime qu’avant la colonisation, ces peuples comptaient en tout environ 7 millions d’habitants.

Point culture :

L’Alaska, un état appartenant aux États-Unis, occupe 1 717 854 km² à elle seule.

L’époque coloniale :

Au début du 16e siècle, les Espagnols commencent à découvrir les terres américaines et ces découvertes attirent l’œil d’autres européens. Britanniques, Espagnols et Français se partagent les Amériques et prennent possession de différentes zones qu’on peut deviner aujourd’hui grâce aux influences actuelles. (Par exemple, le Québec avec son influence française, ou encore la Floride et son influence espagnole) Pendant près d’un siècle les terres américaines seront disputées par les Européens et à la fin du 18e siècle les Français sont chassés du continent par les colonies britanniques et signent le Traité de Paris en 1763. Dans le même courant, les britanniques vont voir leur relation avec les américains de plus en plus compliquée, surtout à cause des taxes et des impôts des colons qui augmentent fortement. Plusieurs émeutes éclatent dans les plus grandes villes telles que New York ou encore Boston.

L’Indépendance et la naissance des États-Unis :

Quelques années s’écoulent et laissent britanniques et américains s’affronter dans une guerre de contraintes, sans armes. Puis le 4 juillet 1776, l’indépendance est déclarée et les 13 Colonies formées par les anglais, se réunissent et sur un texte écrit par Thomas Jefferson ils signent l’Acte d’Indépendance et fondent les États Unis d’Amérique. En 1789 l’Angleterre reconnait l’Indépendance des États-Unis grâce au Premier Président George Washington. Au début du 19e siècle l’industrie américaine se développe vite et utilise toutes leurs ressources, ce qui attire des milliers d’immigrants provenant d’Europe. Cette vague d’immigration entraînera la création de différentes doctrines religieuses (Klu Klux Klan) et une montée du racisme dans les États du Sud. La Guerre de Sécession éclatera ensuite suite à l’élection à la présidentielle d’Abraham Lincoln en 1860 contre qui les États du Sud sont. En 1865, la fin de la Guerre laisse tout de même de l’amertume chez les sudistes par rapport aux nordistes, ce qui leur fait garder leurs idées et bafouer les droits des anciens esclaves noirs.  Cette doctrine installera une ségrégation raciale dans le sud et ce ne sera qu’en 1965 qu’une loi y mettra fin.

                Le 20e siècle :

Les États-Unis sont maintenant une puissance confirmée et décident de prendre le contrôle de beaucoup de pays qui les entoure. Au début de la Première Guerre Mondiale les États-Unis, ils déclarent leur neutralité. Puis lorsque les sous-marins allemands prennent pour cibles des navires américains, ils entrent en guerre aux côtés des Alliés. La fin de cette guerre aura des impacts positifs puisque l’Europe est affaiblie économiquement et financièrement, ainsi les États-Unis deviennent un centre de la culture mondiale dans les années 1920.

                De 1930 à nos jours :

Les États-Unis vont maintenant survivre à plusieurs crises économiques notamment leur plus grande, la Grande Dépression de 1929. La Seconde Guerre Mondiale aura, comme auparavant, un impact très important et positif puisqu’elle fait d’eux l’un des deux Grands, avec l’URSS. Devenant la plus grande puissance mondiale, ils sortent victorieux de la Guerre Froide suite à la chute de l’URSS. Ainsi, parallèlement aux multiples guerres menées de part et d’autre du globe, les USA ont réussi à bâtir une nation forte et puissante et malgré tous les problèmes politiques et économiques qu’ils traversent, ils restent la puissance la plus influente aujourd’hui.

Point Géographie

Les États-Unis forment une fédération de 50 états. La superficie des États-Unis est de 9 631 417 km², ce qui en fait le quatrième plus grand pays du monde après la Russie, le Canada et la Chine. La capitale des États-Unis est Washington D.C dans le district de Columbia. Malgré une population très grande (328M d’habitants), elle est très concentrée sur les côtes et très peu présente au centre du pays. Les USA possèdent d’anciennes colonies dépendantes de la fédération comme l’île de Guam, les Îles Vierges Américaines, les îles Samoa Américaines, les Mariannes du Nord et Porto Rico.

Point numismatique

Le dollar est la monnaie nationale des États-Unis, outre le fait qu’elle soit aussi la monnaie d’autres pays tels que le Zimbabwe, l’Équateur, le Salvador… c’est la monnaie la plus utilisée au monde pour les transactions ou encore dans le commerce international et depuis décembre 2006 c’est la 2e plus grande monnaie en circulation.

Le mot « dollar » est dérivé du nom d’une autre monnaie, le thaler, très utilisé à partir du XVème siècle, dans l’empire des Habsbourg  puis dans le monde entier pour les échanges commerciaux. Cette monnaie se répandit en Amérique latine, où elle prit le nom de dólar qui finit par se transformer en dollar. Lors de l’Indépendance des États-Unis le dollar fût choisit comme nom de leur nouvelle monnaie.

Le premier dollar américain a été imprimé par la colonie du Massachusetts en 1690, mais il faudra attendre 1775 et le vote par le Congrès de la fabrication de dollars pour financer la Guerre d’Indépendance.
C’est à partir du « Mint Act » du 2 avril 1792 que le Congrès donne au dollar le statut de monnaie de référence. Les premières pièces américaines furent frappées à Philadelphie en 1793.

La valeur faciale des premières pièces de 1 dollar frappés en 1794 est indexée sur l’argent : 1 dollar équivaut à 26,96 g d’argent. Ce poids a été inspiré grâce à la pièce espagnole de 8 reales, appelée aussi pièce de huit pesant 27,0674 g d’argent qui était couramment utilisée dans les échanges internationaux au XVIIIe siècle et qui circulait sur le sol américain sous le nom de dollar espagnol.

Il fallut attendre la loi du 17 juillet 1861 pour que le gouvernement américain émette les premiers billets. La célèbre devise « In God We Trust » (En Dieu nous croyons) est apparue sur la pièce de 2 cents en 1864. Elle est systématiquement imprimée sur les billets américains depuis 1955.

Caractéristiques techniques :

Les billets sont fabriqués en quasi totalité par la Réserve Fédérale américaine.
La Gamme actuelle comporte 7 coupures différentes : 1, 2, 5, 10, 20, 50, et 100 dollars.

Chaque billet répond au même reprend les mêmes principes de base : un personnage célèbre de l’histoire des Etats-Unis côté face et un bâtiment ou un emblème côté pile.

Sont actuellement représenté sur le :
–  1$ George Washington
–  2$ Thomas Jefferson
– 5$ Abraham Lincoln
– 10$ Alexander Hamilton
– 20$ Andrew Jackson
– 50$ Ulysses S. Grant
-100$ Benjamin Franklin

Tous les billets actuellement en circulation ont les mêmes dimensions à savoir :   155 x 67 mm

Ces billets sont expliqués juste ici.

L’oeil expert

BILLETS

  • Pour les billets récents,
  • Pour les billets anciens,

PIECES DE MONNAIE

    • Pour les monnaies récentes,
    • Pour les pièces anciennes,

pour collectionner, nous vous conseillons :

Le catalogue Standard du World Paper Money, 1368-1960, reste la référence la plus complète dans son genre sur le marché. Avec les informations et données de plus de 75 contributeurs et de salles d’enchères du monde entier, la 15e édition de ce catalogue prouve encore qu’il est la meilleure source de listing, d’évaluation et d’identification de la valeur de tous les billets de banque du monde. Présentant environ 600 ans de billets de banque provenant de plus de 230 autorités de délivrance mondiales, ce catalogue inclut :

  • 27 500 variétés de billets de banque avec leurs valeurs en 3 grades de préservation
  • Plus de 12 000 images pour faciliter l’identification
  • Des tableaux faciles à suivre pour simplifier un catalogage rapide
  • Les évaluations actuelles et complètement approuvées par plus de 75 contributeurs et salles d’enchères

Grand en taille et en étendue, le WPM fournit tout ce dont vous avez besoin pour identifier et évaluer correctement vos billets de banque du monde entier sur le marché grandissant d’aujourd’hui.

Retrouvez tous nos billets et pièces des États-Unis sur notre boutique en ligne.