Actualités

L’Ouzbékistan renonce à émettre de nouveaux billets jusqu’en 2023

D’ici 2023, le taux d’inflation du pays sera ramené à 5 %. En 2021, ce chiffre devrait se situer autour de 10 %.

Selon le directeur adjoint de la Banque centrale, Behzod Khamroyev, aucun risque fondamental n’est attendu. Il en a parlé lors d’un entretien rapide avec le correspondant du journal Kun.uz lors d’une conférence du Club international de la presse. Khamroyev a également répondu à certaines questions concernant la monnaie nationale et l’émission de nouveaux billets de banque.

— L’objectif est de réduire le taux d’inflation à 5 % d’ici 2023. Quelles mesures peuvent être prises pour y parvenir ? Le taux de refinancement augmentera-t-il ?

— Tout d’abord, la communication est importante pour cibler l’inflation. Comme annoncé, le taux d’inflation devrait être ramené à 5 % d’ici 2023, et à 10 % en 2021. Progressivement, les facteurs contribuant à l’augmentation de l’inflation sont éliminés. Il existe plusieurs facteurs ponctuels : la libéralisation des prix réglementés, le taux de change (bien sûr, il dépend aussi de facteurs externes et internes). Nous ne prévoyons aucun risque significatif dans ce domaine. En outre, certains prix des denrées alimentaires sont presque identiques à ceux des pays voisins. Si l’environnement de libre-échange est préservé, cela contribuera également à maintenir les prix à un niveau bas.

Deuxièmement, l’optimisation macroéconomique est primordiale. Par exemple, le taux d’intérêt des prêts devrait être de 20 à 25 % dans les années à venir, ce qui correspond à la croissance du PIB. Car l’année dernière, les taux d’emprunt précédents étaient d’environ 55 %, et la valeur de la croissance du PIB était d’environ 25 %. Dans les années à venir, ces changements auront un impact positif sur les prix, ainsi que sur notre équilibre fiscal général, de sorte que notre déficit budgétaire ralentira. Cela contribuera également à lutter contre les facteurs inflationnistes.

— La monnaie nationale ouzbèke va-t-elle être libellée ?

Non. Dans les conditions actuelles, de telles mesures ne fonctionnent pas.

— Actuellement, le billet de banque le plus cher de l’Ouzbékistan équivaut à environ 10 dollars. Est-il prévu de mettre en circulation un nouveau billet de plus grande valeur ?

— Non.

Cet article a été initialement publié sur Kun.uz

Découvrez les billets d’Ouzbékistan sur Numiscollection.

Une société polonaise va imprimer des billets de banque afghans d’une valeur de 10 milliards

L’Administration nationale des marchés publics (NPA) de l’Afghanistan a déclaré en janvier que le contrat pour l’impression des billets de banque afghans a été attribué à Polish Security Printing Works (PWPW), une société polonaise spécialisée dans l’imprimerie de sécurité.

Selon le NPA, la valeur totale des billets imprimés sera de 10 milliards d’afghanis.

Les nouveaux billets seront en coupures de 10, 20, 50 et 100 afghanis, a indiqué le NPA.

Le contrat a une valeur de 8,5 millions de dollars américains.

Le NPA a indiqué que la société polonaise fabriquera les billets dans un délai de 6 à 18 mois.

Le contrat prévoit une utilisation accrue des billets dans les provinces de l’est, a déclaré le NPA. Car les autorités locales des provinces de Nangarhar, Khost, Ghazni, Kunar, Paktika, Kandahar et Laghman ont récemment empêché l’utilisation de roupies pakistanaises.

Dans le passé, de grandes quantités de marchandises ont été achetées en roupies pakistanaises dans les provinces susmentionnées.

Cependant, la Banque centrale d’Afghanistan indique que le mois dernier, plus de 1,5 milliard d’afghanis ont été fournis aux provinces de l’Est et du Sud-est pour une utilisation accrue dans les économies locales.

Cet article a été initialement publié sur Tolonews

Découvrez les billets d’Afghanistan sur Numiscollection.

Zimbabwe, de nouveaux billets de 50 dollars seront introduits dans les prochains mois

Le ministre zimbabwéen des Finances et du Développement économique, Mthuli Ncube, a déclaré en janvier que le gouvernement émettra des coupures de billets plus valorisées, dont un billet de 50 dollars du Zimbabwe, dans les prochains mois.

M. Ncube l’a révélé lors d’une interview accordée à Bloomberg TV, en marge du Forum économique mondial à Davos, en Suisse. Il a déclaré :

« Tout d’abord, nous faisons deux choses, nous injectons de l’argent dans l’économie, nous alimentons l’économie au goutte-à-goutte. Mais nous voulons le faire d’une manière non inflationniste, en remplaçant la monnaie électronique par de l’argent physique.

Deuxièmement, nous introduisons des coupures plus valorisées de 10, 20 et 50 dollars au cours de l’année 2020.

C’est ce que nous ferons, introduire des coupures plus élevées pour faciliter les transactions des citoyens. C’est ce qui va se passer dans les prochains mois. »

Le gouvernement a interdit l’utilisation de devises étrangères dans les transactions nationales en juin 2019, mais certaines entreprises ont continué à exiger ces devises aux clients.

Ncube a reconnu que les détaillants considèrent toujours les prix en dollars américains et les convertissent en monnaie nationale, ce qui a réduit le pouvoir d’achat des Zimbabwéens.

Cet article a été initialement publié sur Pindula.co.zw

Découvrez les billets du Zimbabwe sur Numiscollection.

L’inde annonce la création d’un nouveau billet d’une roupie

Le ministère indien des Finances a divulgué les règles relatives à l’impression des billets d’une roupie sur le journal The Gazette of India : Notification G.S.R. 95(E) du 7 février 2020.

La publication contient plusieurs informations sur les billets d’une roupie qui seront imprimés sous l’autorité du gouvernement indien pour être mis en circulation. 

Il s’agit notamment de détails concernant la couleur, les dessins, le poids standard et les dimensions. « Les billets d’une roupie seront imprimés et émis sous l’autorité du gouvernement indien en vue de leur circulation », indique le communiqué. Voici quelques détails du nouveau billet d’une roupie.

Nouvelles dimensions des billets d’une roupie

Le billet d’une roupie est rectangulaire (9,7 cm x 6,3 cm). Son papier est composé à 100 % de chiffon (coton). Le billet aura une épaisseur de 110 micromètres et un poids de 90 g/m².

Il comportera également des filigranes multi-tons avec le dessin de pilier d’Ashoka, sans les mots « सत्यमेव जयते » (Satyamev Jayate). Il y a également un chiffre caché, « 1 », au centre et le mot caché « भारत » (Bharat) disposé verticalement sur le côté droit.

Nouveaux dessins du billet d’une roupie

Le recto d’un billet d’une roupie contiendra les mots « भारत सरकार » au-dessus des mots « Government of India ». La signature bilingue de Shri Atanu Chakraborty, le Secrétaire du ministère des Finances. Il y a aussi la réplique de la pièce d’une roupie avec le signe ₹, symbolisant 2020. On trouve les mots « सत्यमेव जयते » et la lettre majuscule « L » dans la section de numérotage.

Selon la publication, les chiffres de numérotage sont en noir et sont situés dans la partie inférieure droite du billet. Ils sont en taille croissante de gauche à droite. Tandis que les trois premiers caractères alphanumériques (préfixe) restent de taille constante.

Au verso, le billet d’une roupie contient « भारत सरकार » au-dessus des mots « Government of India » avec l’année 2020 sur la représentation de la pièce d’une roupie avec le symbole « ₹ ». Un dessin de grains représente l’activité agricole du pays. Le dessin à côté met en avant l’image de « Sagar Samrat » la plateforme d’exploration pétrolière. Quinze langues indiennes sont aussi mises en avant au verso. L’année de fabrication indiquée verticalement entre « Sagar Samrat » et la section des langues.

Nouvelle couleur de billet d’une roupie

La couleur générale du billet d’une roupie sera principalement rose et vert, en combinaison avec d’autres couleurs.

Cet article a été initialement publié sur Financialexpress
Découvrez les billets de l’Inde sur Numiscollection.

70e anniversaire – Le Sri Lanka annonce le changement de ces monnaies et l’émission d’un nouveau billet de 2000 roupies

La Banque centrale du Sri Lanka (CBSL) a décidé d’émettre une pièce commémorative de 20 roupies et un nouveau billet de 2 000 roupies dans le cadre de la 11e série de billets pour célébrer son 70e anniversaire.

Les signes de sécurité seront également améliorés dans cette 11e série de billets de la banque.

Afin de fournir les pièces et les billets nécessaires aux transactions, en particulier dans les régions reculées, un mécanisme de gestion des pièces est en cours d’élaboration avec l’aide des bureaux régionaux (ROs).

Pour restaurer et préserver les anciennes pièces et billets de banque, la CBSL a l’intention d’établir un laboratoire au Musée d’histoire économique (EHM), tout en améliorant l’état des billets en circulation, et en permettant la diffusion d’un plus large éventail d’informations à un public plus large.

Cet article a été initialement publié sur Adaderana

Découvrez les billets du Sri Lanka sur Numiscollection.