L’Ouzbékistan renonce à émettre de nouveaux billets jusqu’en 2023

D’ici 2023, le taux d’inflation du pays sera ramené à 5 %. En 2021, ce chiffre devrait se situer autour de 10 %.

Selon le directeur adjoint de la Banque centrale, Behzod Khamroyev, aucun risque fondamental n’est attendu. Il en a parlé lors d’un entretien rapide avec le correspondant du journal Kun.uz lors d’une conférence du Club international de la presse. Khamroyev a également répondu à certaines questions concernant la monnaie nationale et l’émission de nouveaux billets de banque.

— L’objectif est de réduire le taux d’inflation à 5 % d’ici 2023. Quelles mesures peuvent être prises pour y parvenir ? Le taux de refinancement augmentera-t-il ?

— Tout d’abord, la communication est importante pour cibler l’inflation. Comme annoncé, le taux d’inflation devrait être ramené à 5 % d’ici 2023, et à 10 % en 2021. Progressivement, les facteurs contribuant à l’augmentation de l’inflation sont éliminés. Il existe plusieurs facteurs ponctuels : la libéralisation des prix réglementés, le taux de change (bien sûr, il dépend aussi de facteurs externes et internes). Nous ne prévoyons aucun risque significatif dans ce domaine. En outre, certains prix des denrées alimentaires sont presque identiques à ceux des pays voisins. Si l’environnement de libre-échange est préservé, cela contribuera également à maintenir les prix à un niveau bas.

Deuxièmement, l’optimisation macroéconomique est primordiale. Par exemple, le taux d’intérêt des prêts devrait être de 20 à 25 % dans les années à venir, ce qui correspond à la croissance du PIB. Car l’année dernière, les taux d’emprunt précédents étaient d’environ 55 %, et la valeur de la croissance du PIB était d’environ 25 %. Dans les années à venir, ces changements auront un impact positif sur les prix, ainsi que sur notre équilibre fiscal général, de sorte que notre déficit budgétaire ralentira. Cela contribuera également à lutter contre les facteurs inflationnistes.

— La monnaie nationale ouzbèke va-t-elle être libellée ?

Non. Dans les conditions actuelles, de telles mesures ne fonctionnent pas.

— Actuellement, le billet de banque le plus cher de l’Ouzbékistan équivaut à environ 10 dollars. Est-il prévu de mettre en circulation un nouveau billet de plus grande valeur ?

— Non.

Cet article a été initialement publié sur Kun.uz

Découvrez les billets d’Ouzbékistan sur Numiscollection.

Equipe de Rédaction Numiscollection

Equipe de Rédaction Numiscollection

Back to top