Histoire de l’Argentine

C’est en 1515 que le pilote espagnol Juan Diaz de Solis découvre l’estuaire du rio de la Plata, dans lequel il pénétra le premier. Quelques années plus tard, en 1527, Sébastien Cabot commence la reconnaissance, et exécute la première exploration des fleuves Uruguay, Paraná, Paraguay et Vermejo.
Point culture :

Depuis la crise économique de la fin des années 1990, l’Argentine a du mal avec sa monnaie. Un marché des changes parallèle, des inflations ou déflations souvent subites. En seulement quelques jours, la monnaie peut perdre ou gagner beaucoup de valeur. »

Source : a-ticket-to-ride.com

L’histoire politique du pays était déjà riche avant même qu’on en achève la connaissance géographique. La région de la Plata, d’abord comprise dans la vice-royauté du Pérou, sera ensuite partie de la vice-royauté du Rio de la Plata, érigée en 1778. L’indépendance sera définitivement proclamée dans un congrès réuni à Tucuman en 1816. En 1817, la république prend le nom de Provinces unies de l’Amérique du Sud, et plus tard celui de Confédération Argentine. En 1819, une constitution similaire à celle des Etats-Unis fut promulguée à Buenos-Aires Mais, et à peine née, elle tombe dans une anarchie causée par l’opposition des deux partis fédéraliste et unitaire. Le général Rosas, malin et subtil, est élu gouverneur général de la Confédération en 1329, et y fait prévaloir le régime fédéral. En 1840, il conclut un traité avec la France qui défendait, contre lui, l’indépendance de l’Uruguay. Ce traité est infructueux et Rosas résiste aux efforts réunis de la France et de l’Angleterre contre ses vues de domination exclusive sur les rives de la Plata. En 1849, il signe un traité particulier avec l’Angleterre. Le général Urquiza, gouverneur de la province d’Entre Rios s’allia en 1851 avec le Brésil et l’Uruguay pour renverser Rosas, qui, vaincu en 1852, sera forcé, après 22 ans de dictature, de se réfugier à bord d’un vaisseau anglais. En 1853, le Congrès Constituant approuve une Constitution à caractère républicain représentatif et fédéral atténué et élaboré selon le texte « Bases y puntos de partida para la organización política de la República Argentina » de Juan Bautista Alberdi. Le Général Urquiza sera proclamé Président de la Confédération mais les divergences dans le camp des vainqueurs conduisent la province de Buenos Aires à rejeter cette Constitution et à se séparer de la Confédération Argentine, qui établit dès lors sa capitale dans la ville de Parana. En 1861, les armées de Buenos Aires mettent celles de la Confédération en déroute lors de la bataille de Pavon, et lancent une campagne pour soumettre les provinces. Ce qui amènera le pays à rester définitivement unifié selon le projet. En 1943, Juan Domingo Perón, un colonel de l’armée, devient ministre de l’emploi puis vice-président suite à un coup d’état organisé par des militaires. Le 20 Février 1946 il devient Président en gagnant les élections. Il mènera une politique en faveur des ouvriers et des syndicats ce qui conduira à la création de cette notion et de ce courant politique appelé « Péronisme« . Ce même régime sera repris en modèle par un couple présidentiel pendant 12 ans, Nestor et Cristina Kirchner.

L’Argentine est aujourd’hui une République peuplée de 44,6 millions d’habitants divisée en 23 provinces et de la capitale Buenos Aires qui est une ville autonome avec un district fédéral.

Point Géographie

L’Argentine est un pays d’Amérique latine situé au sud du continent et qui occupe toute la partie Sud-Est de l’Amérique méridionale. Elle possède une superficie de 2 780 400 km². Au Nord, l’Argentine est séparée du Paraguay par le cours du fleuve Parana, puis elle remonte le Paraguay et le Pilcomayo.

Ce fleuve se trouve à l’est du Chili, au sud de la Bolivie, du Paraguay et du Brésil ainsi qu’à l’ouest de l’Uruguay.  C’est le 4e plus grand pays d’Amérique après le Canada, les USA et le Brésil. Et c’est le 8e plus grand du monde.

Point numismatique

Les Reales coloniales espagnoles ont circulé jusqu’en 1831, quand l’Argentine a commencé à émettre ses propres monnaies. Dès 1820, les billets sont aussi émis. En 1826, le peso moneda corriente et le peso fuerte ont été introduits comme billets. En 1854, les monnaies ont été divisés en cents. Cependant, la décimation n’est pas arrivée avant 1881, quand le real a été remplacé par le Peso Moneda Nacional avec un taux de change de 8 reales à un peso.

Jusqu’en 1881, le Real a été la devise du pays.

L’oeil expert

BILLETS

  • Les billets argentins sont assez faciles à trouver en belle qualité et à prix abordables. Les séries récentes de format vertical sont recherchées et nous vous conseillons de les collectionner en belle qualité. Beaucoup de billets argentins représentent la faune et la flore flore et sont collectionnés pour cette thématique.
  • Pour les billets anciens, les séries émises jusque dans les années 1920 sont souvent fabriquées par the American Bank Company et sont donc aussi recherchés par les collectionneurs Américains. Les billets du 19e siècle sont à collectionner dans toutes les qualités.

PIÈCES DE MONNAIE

  • Pour les monnaies récentes, il faut savoir que l’Argentine émet peu de pièces de monnaie. Il faut donc aussi regarder les émissions courantes. Une des thématiques les plus collectionnées reste celle du Football, les Argentins étant de réels adorateurs de ce sport national.
  • Les pièces du  début du 19e siècle sont libellées en Real ou Escudos, l’Argentine étant été une ancienne colonie espagnole. Ces pièces sont souvent en argent ou en or, de grande taille, et sont à la fois recherchées par les collectionneurs d’Amérique du Nord et Latine mais aussi par les Espagnols.

Personnalité

 

Eva Peron, surnommée Evita était une femme très importante et très respectée en Argentine. Ancienne actrice elle fut très vite propulsée dans la vie politique lorsqu’elle épousa le chef de la Nation Argentine Juan Peron. Adorée par les argentins, elle tient des discours politiques simples et émotionnels.

Femme de l’Histoire Argentine, son portrait est présent sur plusieurs billets et pièces de monnaie.

pour collectionner, nous vous conseillons :

Le catalogue Standard du World Paper Money, 1368-1960, reste la référence la plus complète dans son genre sur le marché. Avec les informations et données de plus de 75 contributeurs et de salles d’enchères du monde entier, la 15e édition de ce catalogue prouve encore qu’il est la meilleure source de listing, d’évaluation et d’identification de la valeur de tous les billets de banque du monde. Présentant environ 600 ans de billets de banque provenant de plus de 230 autorités de délivrance mondiales, ce catalogue inclut :

  • 27 500 variétés de billets de banque avec leurs valeurs en 3 grades de préservation
  • Plus de 12 000 images pour faciliter l’identification
  • Des tableaux faciles à suivre pour simplifier un catalogage rapide
  • Les évaluations actuelles et complètement approuvées par plus de 75 contributeurs et salles d’enchères

Grand en taille et en étendue, le WPM fournit tout ce dont vous avez besoin pour identifier et évaluer correctement vos billets de banque du monde entier sur le marché grandissant d’aujourd’hui.

Retrouvez tous nos billets et pièces d’Argentine sur notre boutique en ligne.